Projet de composition : les émotions

Étape 1 : création d’un motif

Création à partir d’un motif mélodique ou d’une suite harmonique.

A explorer :

  • intervalles mélodiques (conjoint / disjoint)
  • mélodie montante / descendante
  • motif rythmique
  • ambitus
  • tessiture (aigu / grave)
  • articulation : staccato, accent, legato
  • tonalité et mode (majeur / mineur)
  • style d’accompagnement

Réponse aux questions :

  1. Qui suis-je ?
  2. Que m’apporte la musique ?
  3. Comment je ressens le fait d’être confiné(e) ?

Étape 2 : développement du motif

Des possibilités de développement :

  • répéter à l’identique
  • transposer (au ton, à la tierce, ou autre)
  • renverser (do-ré-mi devient mi-ré-do)
  • renverser et déplacer (do-ré-mi devient do-si-la)
  • modifier le rythme en conservant les mêmes notes
  • ajouter ou supprimer des notes
  • insérer une note « pédale harmonique » qui se répète entre chaque note
  • chanter la tessiture (la main droite passe dans le grave au-dessus de la main gauche)

Étape 3 : main gauche

Je vous suggère de penser une main gauche harmonique d’abord, même si vous voulez composer du contrepoint :-). Essayez avec I, IV, V et explorez les effets avec II et VI par exemple, ou en modulant aux tons voisins (relatif mineur, dominante, sous-dominante).

Il existe beaucoup de façons de s’accompagner :

  • basse seule
  • bourdon de quinte
  • accord plaqué
  • accord brisé : « poum tchak »
  • arpège montant ou descendant
  • basse d’Alberti